Economie en Afrique

Economie en Afrique : les effets du Coronavirus

Outre les impacts sur la santé causés par le Coronavirus, il a également eu des effets néfastes sur l’économie au niveau mondial et en Afrique. Avec les mesures prises par les différents responsables étatiques pour limiter la propagation du virus, des impacts graves sur l’économie ont eu lieu. Cet article relate tous les impacts du coronavirus sur les pays de l’Afrique.

La situation actuelle en Afrique

Le coronavirus est transmissible par le contact avec une personne infectée. Comme il a causé la mort de nombreuses personnes, des mesures ont été prises par les gouvernements pour limiter sa propagation. Pourtant, la situation est néfaste pour l’économie des différents pays y compris l’Afrique. D’autres articles sur les effets du coronavirus sur l’économie sont accessibles sur illinoisprairie.info.

En effet, les écoles, les églises ainsi que certaines entreprises en été obligées de fermer. D’autres ont été restreints de réduire le nombre de personnel ou d’opter pour le télétravail. Des entreprises plus faibles ont même dû faire face à la faillite. Comme tous les marchés sont presque fermés, tous les événements, réunions, spectacles sont arrêtés. Aussi, les producteurs ne peuvent plus gérer leur production convenablement.

Les économies africaines manquent encore de diversité impactant grandement les finances publiques. De plus, les demandes relatives aux matières premières réduisent considérablement les recettes d’exportation. Cela est dû à l’importante baisse de production industrielle dans les pays à économie avancée.

Seuls les services de secours comme les pompiers, les hôpitaux, ainsi que les pharmacies sont actifs en permanence. Certains d’entre eux effectuent tout de même des services minimums.

Baisse de la demande sur le marché

La plupart des pays africains se basent sur les recettes fiscales, les revenus d’exportation ainsi que les redevances minières. En effet, pour entretenir leurs budgets annuels, nombreux sont les pays qui dépendent des profits issus du sous-sol.

Tous les pays, que ce soit les plus développés ou bien les moins développés sont tous impactés négativement par la pandémie. Entre autres, le secteur minier occupe les 8% du produit intérieur brut de l’Afrique du Sud. De plus, ce secteur emploi un grand nombre de personne. Avec la réduction des exportations, le secteur en est touché.

Aussi, la baisse de la demande en matières premières impacte grandement l’économie Africaine. En effet, ces éléments connaissent une importante basse de prix notamment les métaux précieux, le pétrole, et autres. Le cours du pétrole menant à l’arrêt des investissements. De plus, nombreuses personnes ont été envoyées au chômage.

Le secteur touristique et aérien

Comme les voyages sont strictement limités, le secteur du tourisme ainsi que le secteur aérien sont gravement impactés. Le tourisme est entièrement à l’arrêt. Or, nombreux pays en Afrique reposent sur le tourisme pour alimenter leurs budgets. Entre autres, l’Afrique du Sud compte parmi les pays les plus touristiques.

Pourtant, la crise du tourisme mène à des impacts négatifs sur les autres parties de la chaîne d’approvisionnement notamment l’agriculture, les transports, la culture, le divertissement, les banques, et tant d’autres. Comme les clients ne sont plus à l’afflux ou n’existent même plus, nombreux établissements ont dû envoyer des employés au chômage ou même fermer leurs entreprises.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *